Rechercher

Villa Impériale

Nous avons visité ce lieu à deux reprises en 2018 et 2019. A chaque fois, la magie a opéré avec la même intensité, faisant de cette villa dangereusement fragilisée l'une de nos explos préférées.


Lors de notre première visite, l'accès n'avait pas été aisé à trouver tant la végétation qui dévore la bâtisse était dense. Une fois passé le porche, nous sommes abasourdis par la grandiose première salle au plafond vertigineux, déchiré de fissures et aux nombreuses moulures et statues qui témoignent du passé glorieux de ce lieux. Construit entre le 14e et le 15e siècle, ce premier exemple de villa-château présente de nombreuses statues d'aigle, symbole de la famille fondatrice.

Effondré à de nombreux endroits, le plafond monumental a semé des amas de briques un peu partout dans la pièce qui devait servir aux réceptions. Un angelot trône au milieu de ce champ de bataille, comme préservé par la main de Dieu. Au-dessus des canapés ocres, une série de portraits d'ancètres observent en silence les visiteurs qui osent encore s'aventurer sous cette gigantesque voûte instable.

À côté de cette pièce impressionnante, nous en découvrons une autre, aux dimensions plus intimistes et dévorée par l'obscurité. Ici, il reste le mobilier qui nous indiquent qu'il s'agissait d'un bureau. Délaissée depuis les années 1960, la villa a conservé la marque de ces années, mêlée aux vestiges de sa longue histoire.

Au rez de chaussée toujours, nous arrivons dans cette chambre surmontée d'un haut plafond et d'une fresque monumentale aux couleurs encore étonnement préservées. Ici aussi, les fissures sont nombreuses, rappelant à chaque instant la dangerosité du bâtiment. Le mobilier, lui est particulièrement bien conservé mais parait ridicule en proportion des dimensions de la pièce.


Lors de notre seconde visite en 2019, moins pressés par le temps et moins stressés, nous explorerons également le premier étage où se trouvaient notamment une vieille maquette en modèle réduit et cette chambre plus modeste encore compètement dans son jus.

Entrer et sortir de ce lieu sans se faire repérer n'est pas une mince affaire. Heureusement, la végétation nous aura bien servi lors de nos deux visites, ne nous laissant que de bons souvenirs de cette impressionnante villa chargée d'histoire et malheureusement destinée à disparaître tôt ou tard.


N’hésitez pas à visiter notre page et nous suivre sur Instagram: @silent_explorers

139 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout